VALLEE DU VIAUR      


Ce site est dédié à la vallée du VIAUR (rivière du sud-ouest de la France, à la limite des départements du Tarn et de l'Aveyron).

Il est réalisé par l'association "VIAUR-VIVANT" 81190 MIRANDOL

Pour adhésion et tout renseignement complémentaire contactez :
  par : viaur.vivant@free.fr ou Association VIAUR-VIVANT 81190 MIRANDOL ou téléphonez au 06 16 32 49 67

Pour tout connaître ou presque sur la vallée du VIAUR commandez notre ouvrage :
"Itinéraires au fil du Viaur " .

et vagabondez dans notre site bien sûr ...

NOS TRAVAUX à l'observatoire des oiseaux et à la fontaine de Mirandol


Dernière mise à jour le 7 JANVIER 2024

BONNE ANNEE 2024

Dimanche 22 octobre 2023 - Randonnée des châtaignes - Pampelonne EN IMAGES

Les randonneurs écoutent le guide pour ne pas se perdre dans la vallée

Les randonneurs (une bonne centaine) prêts à partir

 

Pendant que les randonneurs marchent les organisateurs grillent ...

Et enfin l'on déguste châtaignes et jus de pomme...

L'EMBARCADERE DE LA RETENUE DE THURIES EN IMAGES

MERCI AUX VOLONTAIRES QUI ONT CONTRIBUE AU PROJET

L'ARRIVEE DES PLOTS A L'AIRE DE THURIES

LA CONSTRUCTION DE L'AMARRAGE A LA BERGE

 

L'ARRIVEE DES CANOES

LE MONTAGE DES PLOTS PREMIERE
LE PORTAGE DES PLOTS VERS LE PLAN D'EAU
ARRIMAGE PASSERELLE PLATE-FORME
ARRIMAGE A LA BERGE : BELLES CHAINES
CA PREND FORME
LE TEST DE FLOTTABILITE
LE PANNEAU D'INFORMATION SUR L'EMBARCADERE
LE TEST DES BASSES EAUX : CA PENCHE MAIS CA TIENT
IL Y AURA AUSSI UN DEBARCADERE ON A DEJA LE PANNEAU !

   

DOSSIER SUR LES CHAUSSEES DE MOULINS

La loi dite " Climat et résilience », parue cet été au Journal officiel dans son article 49, modifie l'article L 214-17 du code de l'environnement précisant la mise en œuvre de la continuité écologique sur les rivières classées à cette fin (cas du Viaur en aval de Thuriès). Elle interdit expressément des destructions d'ouvrages de moulin, mais aussi de manière plus générale la remise en cause dans les solutions de continuité de l'usage actuel ou potentiel d'un site hydraulique.

L'association ne peut que se féliciter de ce changement de la part de l'Etat concernant l ' interprétation de la notion de continuité écologique